XXIe siècle

2000

# L’historienne Servane de Layre-Matheus, proche de la ville de Chartres par sa mère, participe a développement de Chartres, sanctuaire du monde avec Pierre-Firmin Didot, descendant d’une grande famille d’imprimeurs. Egalement, présidente de nombreuses institutions chartraines. Son attache se retrouve également dans le château de Beaumont-les-Autels (XIVe siècle) dont sa famille est propriétaire. Elle meurt en 2020 à l’âge de 81 ans. Auteur de nombreux ouvrages dont Fulbert de Chartres, précurseur de l’Europe.

# Janvier/juillet – Mise à jour sur les travaux de mise en oeuvre de l’axe routier RN154 entre Dreux et Chartres, plus précisément à hauteur de Poisvilliers, non loin d’un habitat gallo-romain sur un hectare. 120 fragments de meules à grains ont été mis à jour, démontrant une activité artisanale importante..Datation entre le 1er et le 3ème siècle.

# 18 avril – décès au Gué de Longroi de Garcimore, 59 ans, illusionniste et humoriste espagnol.

# 18 aout – Décès à Chartres de Jean Lelièvre, 77 ans, célèbre commissaire- priseur chartrain, qui a longtemps évolué en la chapelle Sainte-Foy, haut-lieu des enchères publiques

# 28 novembre – décès à la Ferté Villeneuil de René Maltête, photographe, connu pour avoir été le poète des images, leader de l’expression du quotidien.

2001

# 14 octobre  Martial Taugourdeau, président du Conseil Général dEure et Loir trouve la mort dans un accident automobile près de Tremblay-les-Villages. Personne emblématique de l’Eure et Loir, et médecin. Député en 1978, sénateur en 1989.

# 16 décembre – Disparition à Chartres de Dominique Maunoury à l’âge de 70 ans. Architecte de métier, il est passionné d’aviation, et communique son attirance à sa fille Catherine dont on connaît la carrière prestigieuse. A eux deux, ils construisent un avion CAP21 conçu pour la voltige avec lequel elle décroche deux titres mondiaux. De son côté il pilote, et révèle aussi des dons pour la peinture tournée vers l’aviation. Il est inhumé au cimetière Saint-Chéon à Chartres..

2002

# Châteaudun. Sur le circuit de Dunois Kart, Anthoine Hubert, 6 ans, donne ses premiers coups de volant et, en quelques années, va devenir une véritable coqueluche dans le sport automobile, appuyé en cela par un père passionné de mécanique, fan à 100% des courses automobiles, notamment celles sur circuits. Il n’en fallait pas plus pour le jeune Anthoine s’ouvrir grandes les portes de la renommée. Son entourage, puis ses sponsors vont vite repérer un talent remarquable, un sens anticipé de la course. En F4, en F3 où il devient champion en GP3Série, puis en F2, le voilà consacré, doué. Issu d’une famille de Jouy, à quelques encablures de Chartres, il parcourt la scène automobile, et on lui prédit, à coup sûr, la prestigieuse F1. Le 31 août 2019, le voilà à Spa Francorchamps (Belgique) pour le première course de F2. Un accrochage sérieux avec d’autres concurrents, dans ces manoeuvres périlleuses de dépassement, et à 262 km/h, il perd le contrôle de sa monoplace, percute une barrière et trouve la mort. Il avait 22 ans, Eurélien à part entière bien que né à Lyon La course automobile est endeuillée. Ses obsèques auront lieu le 2 septembre à Chartres devant un parterre de pilotes de tous pays, d’hier et d’aujourd’hui, une foule immense. Une banderole immense rappelle ce visage juvénile d’un jeune pilote qui avait la modestie de sa passion pour le sport automobile, et dont les espoirs brise d’être un grand du sport français, vont ternir à jamais tous les espoirs que l’on plaçait en lui. En quelque sorte, une certaine forme du tragique dans la vitesse. Il est inhumé au cimetière Saint-Chéron à Chartres.

# 3 janvier – Décès à Rouvres de Georges Libert,93 ans. Pilote militaire à 29 ans. A 23 ans, il s’était signalé comme un excellent pilote lors de la Croisière Noire. Par la suite, il devient pilote de l’Aéeopostale. Lors de la guerre 39/45, au péril de sa vie, il assure des missions pour déposer et embarquer des résistants. Il termine sa carrière comme pilote à Air France. Il était originaire de la Haute-Marne.

# 4 février – décès à Chartres de Guy Nicot, architecte des bâtiments de France, et artiste-peintre de talent, et à qui la cité beauceronne doit beaucoup en matière de rénovation.

# 1 mars – Une fresque est réalisée sur le mur de la bibliothèque de Fontenay-sur-Eure, relatant le parcours de l’enfant du pays, Noël-Ballay. Inauguration en présence de Gérard Cornu, sénateur-maire.

2003

# – Chartres. Sur le chantier du multiplex à la place du cinéma Les Enfants du Paradis, découverte d’un vaste site gallo-romain consacré à des habitations, et datant entre 52 av-Jésus-Christ et l’avènement de Clovis en 481. Un comptoir de vente a été mis à jour dans le même style de ce que l’on a trouvé à Pompéi avec des empreintes d’amphores incluses dans le comptoir, ce qui est une première la cité beauceronne. Une pierre couverte d’inscriptions été également mis au jour, en fait un cachet d’oculiste. Ces gravures donnaient le nom et le mode d’emploi du remède. Également un espace balnéaire doté d’ne pièce froide et d’une salle chauffée par hypocauste.

# 17 avril – Chaudon. Inscription à la liste des édifices protégés du Moulin à eau de Mormoulins, de même le système de vannage.

# 14 octobre – en vue des travaux de parking, la statue de Marceau est descellée place des Epars.

2004

# Tournage, de L’Ennemi naturel du réalisateur Pierre Erwann Guillaume avec pour cadre Chartres au fil de quelques scènes spécifiques.

# Châteaudun. Alors que le sort de la Base Aérienne 279  » Lieutenant Beau  » est scellé quant à l’abandon de son activité antérieure, en 2004, le Colonel Eric Law de Lauriston de Boubers, commandant de la base, lance l’initiative d’un musée destiné à la sauvegarde de l’aviation en pleine évolution, après la guerre 39/45. Un projet d’autant mieux perçu, la base étant chargée alors du démantèlement des avions réformés. Une idée qui s’avère difficile à concrétiser jusqu’à la prise en mains de cette ébauche par un militaire de la base en la personne William Smith, devenu pilote privé en 1994. Les avions n’ont pas de secret pour cet homme à la forte connotation britannique. Contre  » vents et marées  », il décide de mettre la main à la poche. Naît ainsi  » l’Association Canopée  » (Aéronefs Non Opérationnels Préservés Et Exposés) qui présente ces Dassault Mirage, Mystère, Vautour,etc. entre 35 et 70 ans d’âge dont certains volent encore pour le plaisir du pilotage, des yeux.

# Janvier – Mise à jour à Chartres à l’occasion des travaux du parking d’une voie gallo-romaine, côté boulevard Chasles, datant entre le Ie et II e siècle après JC de 11 mètres de large, bordée de fossés et de trottoirs. Des traces de murs avec des divisions formant de grandes salles ont été constatées laissant penser à des unités de stockage.

De même boulevard Chasles, des premières traces d’une nécropole identifiées datant du Tène D2b, à savoir second Age du fer et apogée de la culture celtique entre 450 et 25 avant Jésus-Christ. (Nota. Pour celles et ceux que les prospections archéologiques passionnent dans la totalité de l’Eure ou spécifiquement, un bilan scientifique remarquable est visible sur références ci-dessous, où de nombreux spécialistes qui ont évolué sur les lieux de recherches, témoignent leur connaissance. A savoir : BSR _2009-2013_Eure-et-Loir)

# 3 janvier – décès à la Bazoche-Gouët de Georges Ullman, dernier survivant en Eure et Loir de la guerre 14/18. Il était né en 1896.

# 11 mars – la station-service des Épars à Chartres baisse définitivement son rideau.

# Septembre – avec les travaux du Cœur-de-Ville de Chartres, mise à jour d’un cimetière carolingien sur le site de de l’église Saint-Saturnin (boulevard Chasles). Les squelettes datent des VIIIe et IXe siècles.

2005

# Des fouilles archéologiques sur le site de La Jouannière à Bonneval mènent à la découverte de bifaces et nucleus datés de 270 000 ans.

– Le château du Boullay-Thierry classé Monument Historique, lieu de naissance de Zoe Talon, dernière favorite en titre d’un roi, en l’occurence Louis XVIII.

#- Tournage pour un certain nombre de scènes sur la base aérienne tout à fait appropriée de Dreux-Louvilliers des Chevaliers du Ciel de Gérard Pirès qui succède à la célèbre série télévisée(1967), avec de nouveaux acteurs, Benoit Magimel et Clovis Cornillac. Dans un style plus moderne également.

# Autre tournage du film Munich dans les environs de Faverolles, par son mythique réalisateur Steven Spielberg.

# De même, Les Yeux clairs de Jérôme Bonnell avec Courville pour décor.

# Un autre tournage avec aux commandes le réalisateur Robert Guédiguian, qui a pris Champhol pour quelques scènes de son film Le Promeneur du Champ de Mars.

# Avril – premiers travaux pour la mise en œuvre d’éoliennes dans le sud de l’Eure et Loir., et les premiers mâts seront visibles trois mois plus tard. Hauteur : 125 m pour un poids de plus de 260 tonnes

# Mai -mise à jour dans la zone d’activités du jardin d’entreprises de Chartres d’un site néolithique, avec les traces d’une maison de 240m2.

# Novembre – découverte exceptionnelle sous la place des Epars à Chartres d’une cave antique contenant des instruments sacrificiels ainsi que liturgique!s et surtout un vase porteur d’une mystérieuse formule magique (sorte d’hanap ou brûle-encens) avec des inscriptions monosyllabiques. Peut-être destiné à la magie blanche.. Il y avait également quatre vases avec des représentations de serpents entrelacés, tout ceci en terre cuite. Un tranchoir utilisé pour sacrifier des animaux a été mis à jour. Le vase cité plus haut pourrait être un autel portatif, et ses inscriptions seraient tirées de livres de magie s’apparentant à des langues de type araméen ou copte. Son propriétaire pourrait un personnage effectuant des rituels magiques qui étaient interdits à l’;époque et qu’il a du cacher pour exercer cette sorte de sacerdoce.

2006

# 9 janvierBouglainval. Inscription à la liste des sites protégés du château, de ses dépendances, du parc paysager, de la pièce d’eau…à l’exception de la piscine.

# 13 janvier – décès à Brou de Gilbert Walusinski à l’âge de 91 ans, connu pour ses nombreux travaux émérites sur les mathématiques.

# Décès à Chartres de Jacques Plissart, peintre et graveur, spécialiste de la gravure en taille-douce, s’inspirant notamment de la technique des arts du Moyen-Age qu’il applique à la sculpture et à la céramique. Les musées de Dreux et Chartres détiennent certaines de ses œuvres.

# Villemeux. Tournage du film Le Grand Meaulnes, un nouvel opus tiré de l’admirable roman d’Alain-Fournier, mort au champ d’honneur en septembre 1914 à l’âge de 27 ans. Un livre publié en 1913 qui a inspiré deux cinéastes, une façon d’encenser un auteur trop tôt disparu pour confirmer un immense talent.

# 17 avril – Décès à Nice des suites d’une longue maladie, de Marie-France Stirbois, 62 ans, qui fut députée de Dreux de 1989 à 1993. Figure emblématique en Eure et Loir et du Front National à l’Assemblée Nationale. Après plusieurs échecs à Dreux, elle rejoint Nice où elle continuera son action politique, devenant député européen pendant un an.

# Juin – Lors de travaux d’aménagement du château de Senonches, découverte à l’occasion de fouilles d’une selle de cheval datant probablement du XIV° siècle, ornée de fleurs de lys, avec une partie en cuivre qui pourra être conservée au contraire des éléments en bois et en cuir en très mauvais difficile , et qui semblent difficiles à sauvegarder.

# 30 juin – Inauguration de la caserne de gendarmerie de Châteaudun sous le nom de Lieutenant Pierre Vasseur, par Madame Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense. Le capitaine Dominique Jupin commandait alors le groupement de gendarmerie de la cité dunoise.

# 23 juillet – Décès à Chaudon de Maurice Bouvier, commissaire divisionnaire, puis directeur de la Police Judiciaire.

# 4 aoûtChartres. Inscription à la liste des sites protégés des devantures des boucheries, l’une au 4 rue du Soleil d’Or, et l’autre au 2 de la rue Henri Garnier.

# 31 août – Le parc des Félins d’Auneau quitte définitivement la ville éponyme pour aller s’installer en Seine & Marne à Lumigny- Nesles-Omeaux.

# 31 octobre – Le célèbre Hôtel de la Poste situé place des Epars à Chartres ferme définitivement ses portes.

# Décès à Paris le 10 novembre 2006, d’Anicée Alvina qui connut un grand succès à la télévision dans Les 400 coups de Virginie en 1979. Cependant une carrière en demi-teinte, et une tentative avortée dans la musique. Elle avait 53 ans . Elle est inhumée à Anet, commune où elle s’était mariée en 1984.

2007

# Avril  – le secteur de la cathédrale s’étend de plus en plus en zone piétonne.

# La présente année, parution d’un ouvrage intitulé  » Le premier siècle de la photographie en Eure et Loir- 1839/1939  » à l’initiative de deux passionnés, Yves Lebrec (voir sa biographie en 2017) et Bernard Choque, édité aux Editions du Colombier. Pour tout Eurélien qui s’intéresse à notre passé, cet ouvrage sur cent ans constitue un témoignage emblématique à jamais gravé dans la mémoire de photographies de tous lieux, personnages, événements, pour une grande partie disparue ou modifiée au fil des ans. L’ouvrage fourmille de ces photographies de l’âge d’or de cet art surtout que de nombreux amateurs se sont ouverts au sein de cet univers . Pour la plupart du temps, ces passionnés ont matérialisé ce souvenir sur des cartes postales éditées, pour répondre à une demande toujours plus grande quand il s’agit de communiquer avec sa famille, ses amis. De nos jours, elles sont devenues des objets de référence mémorisée, pour certaines rares. D’autres ont disparu ou font l’objet de collectionneurs qui gardent précieusement ces témoins de la seconde moitié du XIXe, et la première du XXe siècles. Un livre devenu référence et passionnant à parcourir . Certains pourront retrouver certains endroits de l’Eure et Loir qui n’existent plus ou presque. Sans oublier la passionnante biographie de certains photographes qui ont marqué de leur empreinte avec cette référence à l’instant du cliché tout en invitant à se reporter à l’ouvrage pour plus amples informations. Parcourir le site en référence au XIXe siècle, met le pied à l’étrier. (voir bibliographie)

# 29 mai – Le Boullay-Thierry. Inscription à la liste des sites protégés du château dont le trait d’histoire est d’avoir connu la naissance de Zoe Talon, favorite de Louis XVIII.

# 10 juin – réinstallation de la statue du général Marceau place des Epars.

# septembre– dans le cadre des journées du patrimoine, découverte d’un sanctuaire monumental dans le quartier des BasBourgs (300 m de long – 190m de large sur 3000m2 de surface découverte), et construit au milieu du 1 er siècle après Jésus-Christ. Les archéologues ont mis à jour des pièces semi-circulaires où les pèlerins devaient déposer leurs offrandes. De même, des fragments de chapiteaux polychromes, plus vraisemblablement à majorité rouge. Autre détail frappant : la largeur des murs, 2m10. Un bâton, orné de deux serpents en forme de caducée a été retrouvé, ainsi que des épingles à cheveux, des morceaux de céramique, un four à chaux utilisé après l’abandon du sanctuaire au IIIe siècle.

# 8 octobreChartres. Inscription à la liste des sites protégés de la Maison Canoniale.

# 7 décembre – inauguration mémorial départemental des anciens combattants d’Afrique du Nord située butte des charbonniers à Chartres.

2008

# – Fouilles archéologiques au cimetière d’Anet qui permettent de mettre à jour les restes de Diane de Poitiers inhumée dans la fosse commune en 1795.

# Le réalisateur Pierre Scöller choisit pour partie Chartres pour son film Versailles avec Guillaume Depardieu.

# La ville de Chartres propriétaire de la Maison du Saumon rachète le fonds de commerce pour devenir la Maison du Tourisme, ensemble emblématique datant du début du XVe.

# 5 Janvier – Débuts à la cathédrale de Chartres d’un chantier impressionnant destiné à redonner à l’édifice sa couleur d’origine noircie par les siècles. Tout le choeur est ainsi inséré dans ce chantier dont la fin est fixé fin 2009.

# début février – démolition de l’emblématique Hôtel de la Poste place des Epars à Chartres. Ancien relais de poste, puis rendez-vous des marchands de chevaux, l’hôtel Lecomte de l’époque fut repris en 1882 par Ernest Sevêtre, chef cuisinier du roi de Roumanie. L’hôtel comptait 13 chambres, et en 2006 à l’époque de sa fermeture définitive 57. En 2010, le Grand Monarque, propriétaire de l’ensemble s’ inscrit dans une modernisation de l’;ensemble, englobant des habitations.

# 22 février – Décès à Dreux de Jean Lelièvre , directeur du musée de Dreux.

# 5 juin– un char américain M5 Stuart incendié lors de la libération de Chartres le 15 août 1944, est déterré rue des Periers après avoir été découvert par des employés municipaux lors de travaux de voirie.

# 18 juin – décès à Guainville du cinéaste Jean Delannoy, réalisateur, entre autres, du film l’Eternel retour (1943) avec Jean Marais et Madeleine Sologne

# Juillet– Chartres – Jean Legué (82 ans), figure chartraine tire sa révérence après soixante années de présence dans la cité beauceronne aux commandes de la célèbre librairie éponyme, vendu à un commerçant parisien. En 1942, il débute avec sa femme rue du Soleil d’Or. En 1955, rachetant la maison Renaissance de la rue Noël-Ballay, il y installe un commerce devenu florissant et ne le quittera plus, devenant un libraire incontournable.Entre temps, en 2003, M.Legué connait quelques soucis avec l’installation de la Fnac en 2003, jouxtant de quelques encablures son magasin. Il eut à souffrir quelque temps d’une baisse de son chiffre, pour finalement le consolider dés lors que le service rendu à la clientèle permettait de fidéliser celle-ci par rapport à ses envies, ses besoins, trouvant les conseils requis. Depuis Legué et Fnac cohabitent, répondant à leur façon aux besoins de la clientèle. Le nouveau propriétaire, Olivier Lhostis prend l’initiative d’une consultation extérieure pour donner un nom qui la démarque, devenant l »Esperluète.

# 10 juillet – La Maison de la Presse à Chartres, rue Noël Ballay, ferme définitivement ses portes et remplacée par un kiosque situé à l’entrée de la place des Epars.

# 8 octobre – Décès à Charnay de Marcel Chevalier, dernier bourreau exécuteur en chef jusqu’en 1981, année de l’abolition de mort, profession qu’il assuma cinq ans. Curieusement, au début de sa vie professionnelle, il fut consacré meilleur ouvrier de France comme imprimeur typographe. Il est enterré à Charnay.

# 18 décembre. Louis la Brocante depuis dix ans dans cette célèbre série télévisée jusqu’en. 2017, se marie à Droué sur Drouette. Autrement dit Victor Lanoux vivait depuis les années 1970 dans cette commune proche des Yvelines, un lieu très prisé par les gens du cinéma dont il était un personnage incontournable. N’en serait-ce pour preuve, le cimetière de ce charmant village niché dan une oasis de verdure révèle plusieurs tombes de personnages de l’actualité culturelle. On dit que Victor Lanoux aimait beaucoup cette région lui rappelant des souvenirs d’enfance, et comme son métier la rapprochait forcément de Paris, le choix en découlait de source, et surtout à l’écart des lieux prisés par les gens du spectacle. Il en avait même baptisé sa maison de production, les Films de la Drouette, s’inspirant, comme le cite l’Echo Républicain, d’un acteur-réalisateur Yves Robert, Eurélien également d’adoption, d’un affluent de la rivière en question.  » Louis la Brocante  » s’est éteint d’une longue maladie le 3 mai 2017.

2009

# Le réalisateur Stephane Brizé tourne quelques scènes sur les quais de la gare de Chartres pour son film Mademoiselle Chambon avec Sandrine Kiberlain.

# septembre – inauguration de la piscine l’Odyssée à Chartres, soixante ans après l’inauguration en juillet 1949 de la piscine municipale de plein air qui sera détruite par la suite.

# 10 juillet. Brice Feuillu, originaire de Châteaudun où il vit le jour en 1985, remporte une victoire qui est importante dans la carrière d’un cycliste professionnel dans la septième étape du Tour de France de la présente année. Il prend alors le maillot à pois de meilleur grimpeur, ceci pour une journée. Comme son frère, Romain, également originaire de Châteaudun, qui, l’année précédente, s’octroie pour une simple journée, le maillot jaune de leader du Tour de France. Une singularité qui, néanmoins, n’enlève rien à deux cyclistes euréliens d’accomplir une remarquable carrière. L’un et l’autre, arrêtent leur carrière professionnelle en 2019.

# 17 septembre – Cathédrale de Chartres – L’horloge astrolabique, dont le mécanisme date de 1400, vient d’être restaurée. Elle est l’une des deux plus vieilles horloges de France avec celle de Bourges ( Cher). Elle indique les phases de la lune, du soleil et les signes du zodiaque. Son fonctionnement était arrêté depuis 1789.

# 1 novembre – Décès à Nogent-le-Rotrou d’André Landault à l’âge de 96 ans, militant du rapprochement franco-allemand.

Décembre – L’expertise menée par le professeur Philippe Charlier sur les restes de Diane de Poitiers a permis de confirmer ce que l’on supposait. La favorite d’Henri II a été empoisonnée par l’or qu’elle ingurgitait pour rester jeune, l’examen de cheveux ayant permis de déceler la présence de ce métal précieux. L’emblématique propriétaire du château d’Anet n’a désormais plus de secret pour l’histoire.

4-5- et 6 décembre – Chartres. Première grande compétition organisée à l’Odyssée avec les championnats de France de natation en bassin de 25 m

# 31 décembre– fermeture de l’Action Républicaine à Dreux qui avait été créée le 23 février 1902 par Maurice Viollette qui y consacra 58 ans de sa vie.Une page de l’;histoire de la ville et de la presse locale qui se ferme définitivement après 108 années de parution, le dernier étant paru le 28 décembre. Journal républicain, démocratique paraissant le jeudi et le dimanche. Coût 5 centimes au numéro.Seule l’édition de Nogent-le-Rotrou survit.

2010

# Janvier  – La Ville de Chartres rachète le Parloir aux Bourgeois qui a abrité longtemps l’hôtel de ville. Ce bâtiment date du XIIIe siècle et il est classé aux MH(2001). Ce trésor historique fut connu également sous le nom de maison du Perron ou des Trois-Rois. En 1450, ce bâtiment appartenait à l’évêque de Chartres, Pierre Bescherien.

# Stupeur dans le Dunois avec la révélation dans la presse locale puis nationale de l’existence chez un couple de retraités octogénaires, de la tête d’Henri IV, un curieux hasard qui aurait pu découler de l’attachement que le Vert-Galant éprouvait envers le département. Que nenni ! Cette tête a circulé de main en main avant d’être rachetée par ces amateurs de vieux souvenirs. Une tête qui fut détachée du corps lors de la Révolution lorsque que la basilique de Saint-Denis, haut-lieu de sépultures royales, fut saccagée. Une destruction systématique des tombeaux, et dispersion du contenu. Le doute s’est alors inscrit sur cette relique acquise par ce couple en 1955. Au final après examen du spécialiste le Docteur Philippe Charlier, tout démontre qu’il s’agit bien de la tête de ce roi qui a rejoint un lieu d’inhumation plus en rapport avec le sort qui aurait dû lui être accordé.

11 janvier Mathieu Toinette, originaire de La Réunion, qui a fait l’essentiel de ses études à Chartres, dont un cyle scientifique à l’IUT, s’engage dans l’armée. Sergent-chef au sein d’une brigade motorisée, il trouve la mort dans une embuscade tendue par les Talibans en Afghanistan.

# 26 février – Décès à Dreux de l’ancien banquier et maire emblématique de sa ville, Jean Hieaux, à l’âge de 86 ans. Une figure en décalage, forte personnalité du gaullisme, qui a toujours refusé à se montrer candidat pour député ou sénateur. Souvent considéré comme un élu municipal distant, pourtant si proche et timide à la fois.

# 18 mars – décès d’Emile Maquaire, 90 ans qui, en sa qualité d’ancien du maquis de Plainville, aidé de deux camarades, avait hissé le drapeau tricolore sur le donjon du château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou le 11 août 1944.

# 14 juin – Ce jour disparaît Robert Coigneau, originaire de Nogent-le-Rotrou, dernier des vingt-cinq survivants nogentais déportés dans les camps de concentration nazie. Ce n’est qu’en 1987 qu’il a commencé à raconter son histoire devant des lycéens de sa ville natale. Un parcours atypique car, parti en Allemagne au STO – Service du Travail Obligatoire – tentant de se faire oublier avec ces compagnons d’infortune. Dénoncé, il connut l’enfer de plusieurs camps de travail avant de se retrouver à Auschwitz, début 1944. Avec la douleur de perdre son compagnon de voyage, décédé rapidement lors des transferts. Transférée à Bergen-Belsen, il est délivré par les troupes britanniques le 15 avril 1945. Il ne pesait que 38 kg.

# 26 juillet – Lèves – Décès de Lucie Chédeville-Lagrange à l’âge de 88 ans dont le nom est associé à l’histoire de l’aérodrome de Chartres. Toute jeune, elle a côtoyé les pilotes qui venaient volontiers dans la ferme de ses parents située à Saint-Chéron. Durant la guerre, elle contribua avec sa gaité légendaire. Elle deviendra la mémoire de l’aérodrome regroupant une somme importante de documents pour les passionnés et les historiens.

# Août – découverte à Charray (Cloyes) d’une importante nécropole mérovingienne datant de la fin du VI ème siècle, ainsi qu’une léproserie qui aurait été présente entre le VIIe et le XVe siècle. Plusieurs sarcophages avec leurs ossements ont été mis à jour ce qui laisserait penser, eu égard à l’immensité de ce cimetière, que nos ancêtres ont enterré leurs morts sur une période estimée à plus de 1000 ans. En effet, des restes de vases à encens du XVI ème siècle ont été retrouvés ainsi que des épingles à linceul en bronze. Le site était déjà connu depuis 1958 puisque des particuliers ont mis à jour des ossements.

# Vendredi 6 août – Aéroport dOrléans – Patrick Vallet, paraplégique depuis 16 ans, après un accident de moto, et seul vainqueur du Paris-Dakar dans la catégorie 125 cm3 a battu le record du monde d’altitude avec un avion miniature piloté en télécommande à partir d’un hélicoptère, seul moyen d’atteindre l’altitude record de 3894 mètres, pulvérisant l’ancien record appartenant à un Américain depuis 2004 avec 3418 mètres.

# 10 août – Prise de fonction de Catherine Maunoury, championne de voltige aérienne pour assumer la direction du prestigieux Musée de lAir, ceci par décision du Ministère de la Défense. Une première dans la mesure où une femme s’y trouve nommée. Brevetée à l’âge de 17 ans, elle a tout gagné dans sa discipline où tant de pilotes se sont illustrés avec 2 300 heures de vol dont 1 200 en voltige. Chartraine de souche, cette écuyère du ciel qui a cessé sa carrière en 2000, avait ouvert depuis 1993 sa propre école de voltige. Vitrine mondiale de l’aviation balbutiante à la modernité d’aujourd’hui, toutes ailes confondues et dérivés que ce soit en guerre ou dans le civil voir l’espace, ce musée installé au Bourget depuis 1975, a été initié en 1919. Ce sont 300000 visiteurs à l’année et la gratuité de visite. Fonction qu’elle continue d’;assumer par un second mandat. En 2016, elle devient Président de l’AéroClub de France, mémoire vivante de l’Aviation, et première femme à occuper une telle fonction dont le prestige est connu dans le monde entier. Poste au demeurant entièrement bénévole.

# 12 octobre – Décès d’Henri Ronse , fondateur de la célèbre Caravane des Poètes, un grand succès auprès de la population eurélienne.

# 23 octobre – Décès à Dreux de Jacques Cliquot de Mentque des suites d’une longue maladie. Economiste de profession venu en Eure et Loir pour sa retraite (Bréchamps), il s’est consacré au développement culturel du département. Son éternel trois pièces, son nœud papillon, la Légion d’honneur ornant sa boutonnière, l’ont distingué d’entre tous. Il avait 80 ans.

2011

# – Mise en oeuvre de la première tranche de la centrale photovoltaïque sur le site de Crucey-Villages sur 250 hectares, 200 hectares restant propriété de l’Armée de l’Air qui les réserve aux fins d’entrainement nocturne. soit près de 750 000 panneaux voltaïques pouvant fournir 28000 habitations en électricité.

2012

# 2012 à 2015 – Cinq opérations de diagnostic sont conduites à Illiers-Combray par le service archéologique du département d’Eure et Loir. Elles permettent l’identification de vestiges paléolithiques sur 100 hectares remontant à 90 000 ans.

# 22 mai  – décès à Anet de l’écrivaine Muriel Cerf. Un parcours d’auteur déconcertant avec les nombreuses critiques dont elle fut l’objet, lorsqu’elle publia Le Chant des Automates consacré à la disparition tragique de Nadine Trintignant. Sa fin de vie fut chaotique, un accident où elle a eu les deux jambes fracturées, un deuil familial vont la perturber. Quelques uns de ses livres (Une vie sans secret (1998), La Femme au chat (2001) ont connu un bon succès de librairie, et l’un de ces tout derniers La Petite culotte, consacré à l’emprise sexuelle qui dévaste l’humain, une sorte d’autobiobraphie.

# 26 novembre – Châteaudun – décès de Solange Silly , 89 ans,originaire de Bonneval entra en Résistance là où son père comme son frère avaient rejoint le maquis. Dans un premier temps, elle participe à des actions de base comme celles de fournir des cartes d’alimentation aux réfractaires. De la région de Châteaudun, elle fut chargée de convoyer des aviateurs alliés abattus jusqu’au camp de Fréteval (Loir et Cher). Arrêtée par la Gestapo en 1944, transférée à Chartres, elle fut vite relâchée car la police allemande cherchait une Solange, mais la chance voulut que cela ne soit pas elle. Les Allemands venaient de lâcher une résistante sans le savoir ce qui eut l’heur de sauver le maquis dont elle relevait, puisque la ferme de ses parents cachait de nombreuses armes. La chance tourna en sa faveur, et rentrée dans le rang, tout en restant active, elle crut bon se montrer fort discrète

2013

# – La prison de Chartres ( décision prise par le Ministère de la Justice en juillet 2010) ferme ses portes dans le cadre de la réorganisation des établissements pénitentiaires en France. A la Révolution,cet ancien couvent fut transformé en prison. Les détenus sont alors transférés dans la nouvelle prison de Saran (Loiret)

# 28 juillet – Décès à Chartres de Pierre Doussaint des suites d’une longue maladie. Danseur et chorégraphe, il vient s’installer à Chartres en 2008 avec sa troupe Les Acharnés, et collabore avec le Conservatoire de Chartres, se produisant également avec sa troupe au Théâtre chartrain. Hélas, un cancer l’emporte, laissant une grand vide dans le milieu de la danse de la cité beauceronne.

# Considéré comme l’un des derniers maîtres orfèvres, Claude Alexandre a été créateur de soldats de plombs. Décédé le 28 décembre 2013 à près de Rocamadour à l’âge de 61 ans installé depuis 1989 à Senonches, faisant partie de la vie senonchoise où il avait créé le Musée impérial de la Miniature. Passionné, il officia aux Etains du Manoir, et en 1980 créa son atelier de fabrication de figurines historiques du 1er Empire vouant un intérêt particulier à cette période napoléonienne. A l’origine de la décoration couleurs de figurines obéissant à la taille internationale d’une telle collection : 54mm. Ses créations sont particulièrement recherchées attirant de nombreux collectionneurs du monde entier, rendant ses créations inestimables, comme certains vinrent en son atelier pour faire des acquisitions. En 1993, il ouvre un autre palais miniature et au diorama aux Barils près de Verneuil-sur-Avre qui sera transféré à Calès (Lot) près de Rocamadour. Il s’agit alors d’une des plus grandes collections de figurines de 54 mm de haut, à échelle 1/. Quelque temps avant son décès, il revisitait le patrimoine culturel des grands artistes peintres du XXe siècle, fabricant également des bijoux.

2014

# Chartres. Le cinéma Les Enfants du Paradis, la gare SNCF sont choisis pour partie par la réalisatrice Julie Berticelli pour son film La Cour de Babel.

# Dreux. La ville, thème pour partie du film Mercuriales du réalisateur Virgil Bernier.

# 25 février. Décès d’Henri Lereau, qui fait partie de ses héros euréliens plus ou moins connus de la guerre 39/45. Il avait 95 ans. Il est mort jour pour jour lorsqu’il est né le 25 février 1919 à Saint-Victor-de-Buthon. La meilleure façon de saluer le parcours de cet homme, est celle de laisser la parole à Albert Hude, auteur de l’ouvrage  » Résister en Eure et Loir  », un auteur qui s’est efforcé de retracer, autant faire ce que peut, le parcours de résistants de tous ces femmes et hommes qui ont combattu. Henri Lereau, maquisard de Plainville ne parlait pas un mot d’allemand. Chauffeur du maquis avec le camion des SS récupéré à Manou par lui et un commando du maquis, opération où ils firent deux prisonniers SS, il a traversé les semaines de juillet et aout 44 à bord de ce véhicule sur les routes surveillées par les Feldgendarmes. Lors de ces contrôles où il est porteur de l’uniforme SS de ses prisonniers de Manou, il force le passage ou détourne le camion au dernier moment laissant les soldats interloqués de voir le camion immatriculé SS avec un chauffeur SS qui ne s’arrête pas au contrôle. Ne parlant pas la langue de l’occupant, seule une action énergique pouvait lui permettre de fuir par surprise. Si vous marquez un intérêt pour ce moment d’histoire eurélienne, reportez-vous à l’annexe bibliographie, à la rubrique des sites internet, pour trouver les coordonnées de l’Association Credel.

2016

# 29 mars  – Disparition du célèbre chroniqueur de cuisine, Jean-Pierre Coffe, en son domicile rural de Lanneray près de Dangeau, le 29 mars 2016. Il avait 78 ans. L’Eure et loir n’eut pas à se féliciter des critiques acerbes à l’égard de certains commerçants chartrains. L’affaire se tassa. La mal bouffe fut son cheval de bataille, n’hésitant pas à qualifier de  » merde  » ce qui n’était pas de son goût. Ses coups de gueule, ses livres sont autant de situations qui en firent un interlocuteur incontournable au devant de la scène. Il fut homme d’humour, ne laissant pas sa place pour tancer d’une façon agréable et ambiguë à la fois, ses interlocuteurs notamment dans les Grosses Têtes sous la conduite de Philippe Bouvard, autre personnage incontournable.

# . Décès de Christian Gorge,60 ans, ancien stomatologue, puis adjoint au maire de Chartres, responsable de la communication municipale en matière de culture où il s’est montré un personnage incontournable et efficace pour faire rayonner Chartres, et faciliter les allées et venues des touristes de tous pays.

# Claude Lebey, ancien président de la CCI de Chartres, s’éteint en son domicile de Nogent-le-Phaye. Il avait 78 ans.

# 15 août Bernard Château, technicien du cinéma s’est éteint à Saint-Prest à l’âge de 83 ans. Après quarante ans de carrière, il est devenu en quelque sorte la mémoire du cinéma dans la spécialisation travelling-man, plus particulièrement orienté sur le trucage des voitures avec une préférence pour les Cadillac et les Oldsmobile. Il intervint notamment dans la Grande Vadrouille et la Belle Américaine, et au final plus de quatre cents films.

# Décès de Béatrice Saccardi, journaliste qui a voulu devenir écrivaine en rapport avec sa fille à qui elle avait tenu une promesse. Une histoire impossible avec pour fil rouge, la mythologie. Trois ouvrages ont été publiés, mais une longue maladie l’a arrachée à cette passion qu’elle était entrain d’accomplir. Demeurant à Saint-Maur-sur-Loir, elle y a été inhumée.

# 23 octobre– Décès à Dreux de Philippe Chanoine, 60 ans. des suites d’une longue maladie. Figure emblématique du monde automobile, à la fois concessionnaire et pilote, il vivait de sa passion pour le rallye-cross. Pour son fils à qui il avait passé le virus…de la conduite sportive.

# Fontaine-les-Ribouts – Décès à l’âge de 81 ans de Georges Tordjman, photographe de la haute couture. Il s’est intéressé aux gens de la campagne par une série de clichés sur les habitants de Fontaine-Les-Ribouts où il s’était installé. Il doit également sa célébrité à des portraits consacrés à des photographes de renom comme Mann Ray, Robert Doisneau, etc.

# Chartres. Plus précisément la cathédrale que le réalisateur Jacques Doillon, choisit pour l’un de ces décors dans le cadre de son film sous le titre de Rodin avec l’acteur Vincent Lindon.

2017

# Chartres. 5 octobre. Décès d’Yves Lebrec à l’âge de 59 ans. Né en Normandie, il s’installe à Chartres en 1984. Passionné d’histoire à travers la photo il se constitue une collection de clichés rares. Jusqu’en 2012, il a occupé le poste de conservateur du fonds patrimonial de photographies anciennes de la bibliothèque de Fels de l’Institut catholique de Paris. Il a publié en 2012 avec Bernard Choque  » Le premier siècle de la photographie en Eure et Loir, dictionnaire des photographes euréliens (1839/1939). » (Voir bibliographie).

2018

# 25 juin. Décès à Nogent-le-Rotrou de Christiane Sertilange, 94 ans, actrice, avec une dizaine de films à son actif, notamment dans Le Silence est d’Or de René Clair. Elle était l’épouse de Jacques Tarride, acteur. Le couple qui s’était marié en 1960, est venu s’installer à Courville-sur-Eure en 1972, fonde une trouée de théâtre. A son décès, et sans descendance, Christiane Sertilange fait un don important à sa commune d’adoption, somme allouée dans un but de culture, notamment la construction d’une salle de spectacles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *