PÉRIODE D’INVASIONS PRÉ-CELTES 4 500 ans avant Jésus-Christ

Des tumuli ou mallus comparables à de monticules de terre ont été identifiés du côté de Morancez, Coransez ou Berchères-les-Pierres. Dolmens, menhirs restent présents en Beauce, et parfois des tables associées aux dolmens de belle facture (à proximité d’Alluyes) sont présumés utilisées à des fins d’inhumations ou de sacrifices. Quelques variantes de ladères (en breton lac’h) supposent qu’une pierre plate sacrée ont à aiguiser couteaux, armes et flèches, laissant encore de nos jours des traces visibles. Le suffixe cez de certaines communes comme Morancez semblerait attester des lieux de batailles. L’archéologie a encore de beaux jours devant elle pour mettre à jour notre patrimoine originel, et mieux situer nos origines. Les invasions, la migration des peuples barbares ont pu être à l’origine d’une fixation humaine. Une population fort clairsemée, sans structure réelle, fixant une identité incontestable. Les fouilles ont permis de mettre à jour des éléments permettant d’appréhender d’une façon plus précise la présence de peuples migratoires qui, pour certains, se sont implantés avant d’être absorbés par la venue de nouveaux envahisseurs de passage ou non.On peut considérer que le peuple celte va contribuer à la naissance du futur peuple gaulois, acte fondateur de notre pays..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *